ACTUALITÉS

Coronavirus
Salons de toilettage fermés : des problèmes sanitaires en vue !
Le lundi 20 avril 2020

Jonathan Martin, président de DéFI Luxembourg et Mikhaël Jacquemain, vice-président de DéFI Hainaut, tirent la sonnette d’alarme sur la fermeture des salons de toilettage.

Fermeture des salons de toilettage et problèmes sanitaires

Tous les deux sont aussi échevins du bien-être animal : le premier à Libramont-Chevigny, le second à Fleurus. Ensemble, ils ont décidé de tirer la sonnette d’alarme. La fermeture des salons de toilettage les inquiète et risque, selon eux, d’entraîner des problèmes sanitaires à brève échéance. 
« Ces derniers jours, nous avons reçu pas mal de témoignages de toiletteuses. Celles-ci sont particulièrement inquiètes pour le bien-être, voire la santé, des animaux dont elles s’occupent habituellement », explique Jonathan Martin. « Lorsque les autorités ont décrété la fermeture des salons de toilettage et l’interdiction du service à domicile, elles n’ont visiblement retenu que le volet esthétique du métier. Mais il y a aussi des soins essentiels qui sont apportés aux animaux par ces acteurs de première ligne », enchaîne Mikhaël Jacquemain.

Pelage trop épais, griffes trop longues…

Jonathan Martin liste quelques problématiques auxquelles les salons de toilettage sont confrontés et qui pourraient prendre de l’ampleur en cas de fermeture prolongée : « On pense d’abord au pelage devenu trop épais. Avec le retour des beaux jours, cela peut être source d’un réel inconfort. Mais il y a aussi le problème des griffes trop longues. Outre le côté handicapant, elles peuvent casser et cela peut donner lieu à des saignements et même des infections. Et puis, il y a les nœuds trop serrés. Ils peuvent entraîner de sérieux problèmes au niveau de la peau, comme des plaies. Les parasites ne sont pas non plus sans donner du fil à retordre aux toiletteurs. Enfin, il y a l’entretien des oreilles pour prévenir certaines complications. On n’imagine pas le soulagement qui peut être apporté par les toiletteurs dans ces cas-là », détaille-t-il. 

« Toiletteur, ça ne s’improvise pas ! »

De son côté, son collègue de Fleurus souhaite mettre en garde les propriétaires qui souhaiteraient se substituer aux professionnels. « On nous a rapporté plusieurs accidents. Le métier de toiletteur, cela ne s’improvise pas : il y a des gestes techniques et du matériel spécifique », insiste-t-il. 
En conclusion, les deux élus DéFI réclament une réouverture conditionnée des salons de toilettage. « Il faut d’abord pouvoir traiter les cas les plus urgents. Une toiletteuse m’a dit avoir évalué ceux-ci à 25 % de ses annulations. Ce sont bien souvent les animaux qui ne viennent qu’une fois par an au toilettage, justement à cette période de l’année », précise Jonathan Martin. « La remise et la reprise de l’animal pourrait se faire à l’extérieur du salon au moyen d’une laisse », suggère M. Jacquemain.  

Ces photos ont été envoyées à nos échevins par des toiletteuses de leurs régions.

Relais au niveau fédéral

Mikhaël Jacquemain et Jonathan Martin viennent donc d’écrire à la ministre Tellier, en charge du bien-être animal, pour la sensibiliser à ce problème. Par ailleurs, ils ont informé leurs relais fédéraux, François De Smet et Sophie Rohonyi, de cette situation qui les préoccupe pour qu’ils s’en fassent l’écho auprès des autorités. 

Dans la même rubrique
Hygiène menstruelle
Journée mondiale de l’hygiène menstruelle "Il faut, dès le plus jeune âge, démystifier les règles auprès des filles comme des garçons"
Des capsules artistiques qui ont cartonné pendant le confinement
Libramont-Chevigny Des capsules artistiques qui ont cartonné pendant le confinement
Réenchanter l’Europe pour la rendre plus forte et plus proche
Journée de l'Europe Réenchanter l'Europe pour la rendre plus forte et plus proche
Déception pour DéFI suite au Conseil national de sécurité : on oublie le sport équestre !
Déconfinement Déception pour DéFI suite au Conseil national de sécurité : on oublie le sport équestre !
« Les commémorations sont des devoirs de mémoire »
75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale "Les commémorations sont des devoirs de mémoire"
DéFI alerte sur la situation de la police des chemins de fer, censée contrôler le port du masque dans les trains
Province du Luxembourg DéFI alerte sur la situation de la police des chemins de fer, censée contrôler le port du masque dans les trains