ACTUALITÉS

Elections 2019
DéFI Luxembourg dévoile ses listes pour la Chambre et la Région
Le jeudi 28 mars 2019

Le 27 février dernier, DéFI Luxembourg dévoilait ses figures de proue pour les élections du 26 mai prochain. A la Chambre, pour rappel, c’est Daniel Schutz qui emmène la liste amarante. Ancien échevin et conseiller communal sortant à Habay, il a 62 ans, réside à Marbehan et est, côté professionnel, enseignant. Jasmine Arendt, pour sa part, est la tête de liste de DéFI pour la Région. Elle a 39 ans et est enseignante à La Roche, où elle réside. Pour l’Europe, c’est Jean-Claude Javaux qui représentera le Luxembourg sur la liste de DéFI. Il y occupera la 3e place, derrière l’agriculteur havelangois Benoît Cassart et la députée bruxelloise Caroline Persoons. Bien connu dans le monde des médias, il incarnera l’ouverture du parti à la société civile. Il a 55 ans et habite Libramont-Chevigny.

« Les élections de 2018 ont été l’occasion pour DéFI de franchir une nouvelle étape dans son projet de s’ancrer durablement dans le paysage politique wallon. Avec 75 élus, parmi lesquels un député provincial, des conseillers provinciaux, 8 échevins – dont un à Libramont-Chevigny – et un président de CPAS, il y a de quoi se réjouir. En Luxembourg, même si les tendances arrivent toujours avec un certain retard, la progression du parti est constante. En 6 ans, nous avons plus que doublé notre score et touchons même du bout des doigts le seuil symbolique des 5 % dans certaines régions de la province. A Liège, avec pareil score, on ne serait pas loin de décrocher un premier parlementaire. Mais on sait que la réalité chez nous est toute autre, avec un seuil d’éligibilité très haut. Quoi qu’il en soit, nous continuons le travail », explique Jonathan Martin, président de DéFI Luxembourg.

« Si la progression est lente, c’est parce que nous nous inscrivons dans une logique « responsable ». DéFI, c’est d’abord le langage de la vérité. C’est aussi un projet de société qui repose sur l’apaisement et non sur les affrontements. DéFI, ce sont des réponses nuancées à des problèmes souvent complexes. Bref, dans la conjoncture actuelle, ce n’est pas simple à faire passer. Entre les partis traditionnels qui éprouvent bien des difficultés à remettre en question leurs pratiques et les partis d’extrême qui jouent sur les peurs et viennent avec des discours simplistes, nous incarnons pourtant une troisième voie. Un choix garant d’une plus grande justice ! », continue celui qui est aussi vice-président exécutif de DéFI.

« A travers le prisme luxembourgeois, cette idée de justice renvoie immédiatement aux discriminations dont notre province est victime depuis trop d’années. De manière générale, c’est le problème des services publics. Les domaines ne manquent pas : la mobilité, la santé, l’Intérieur, la culture, etc. Nous contribuons de la même façon que tout le monde. Nous sommes donc en droit d’attendre les mêmes services et la même qualité de service. C’est le sens de notre engagement depuis 2010 », conclu Jonathan Martin.

Liste fédérale

Effectifs

  1. SCHUTZ Daniel, 62 ans, Habay, enseignant et ancien échevin
  2. ZIMMER Françoise, 58 ans, Messancy, employée au Ministère des Finances, herboriste, sophrologue et ancienne conseillère communale
  3. MOISSON David, 25 ans, Libramont, étudiant en logopédie
  4. LOUIS Marie-Josée, 71 ans, Marche, assistante administrative retraitée

Suppléants

  1. BERANGER Anne-Marie, 66 ans, Marche, comptable retraitée et ancienne conseillère CPAS
  2. ROSSELJONG François, 33 ans, Arlon, technicien télécom
  3. PIRONT Colette, 74 ans, Marche, institutrice retraitée et ancienne conseillère CPAS
  4. GOOSSENS Guy, 69 ans, Daverdisse, ex-PDG dans l’import-export de fruits et légumes
  5. SECUNDO Victoria, 26 ans, Libramont, ouvrière dans la restauration
  6. COLLIGNON Yves, 66 ans, Nassogne, docteur en médecine et ancien président de l’Association belge des médecins acupuncteurs

Liste régionale

Effectifs

  1. ARENDT Jasmine, 39 ans, La-Roche-en-Ardenne, enseignante
  2. CREMER Jean-Claude, 72 ans, Bastogne, ingénieur retraité et ancien échevin
  3. FRANSSEN Jocelyne, 62 ans, Messancy, administratrice de société
  4. DE RIDDER Thibault, 38 ans, Neufchâteau, technicien en informatique et secrétaire de DéFI Luxembourg
  5. BRASSEUR Marie, 57 ans, Bouillon, sans emploi mais photographe amateur bien connue
  6. LAMBERT Jean-Marc, 54 ans, Virton, gestionnaire de back office

Suppléants

  1. PÊCHEUR Sébastien, 37 ans, Arlon, conducteur de car et enseignant
  2. PINSON Carine, 44 ans, Libramont, factrice pensionnée pour raisons de santé
  3. DUJARDIN Jacques, 70 ans, Marche, agent Belgacom retraité
  4. DOMINICUS VAN DEN BUSSCHE Véronique, 48 ans, Libramont, psychopratricienne
  5. GATELIER Philippe, 33 ans, Libramont, menuisier polyvalent dans l’entreprise familiale
  6. WILLEMS Véronique, 51 ans, Virton, assistante administrative indépendante
Dans la même rubrique
Journée mondiale de l’aide humanitaire : lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies
Journée mondiale de l'aide humanitaire Lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies
Journée internationale de la jeunesse : DéFI en faveur du développement du Service Citoyen
Journée internationale de la jeunesse DéFI en faveur du développement du Service Citoyen
Mettez-nous au DéFI !
Elections 2019 Mettez-nous au DéFI !
Pont des Trous : DéFI veillera au respect du caractère médiéval du monument
Pont des Trous DéFI veillera au respect du caractère médiéval du monument
Réforme des provinces : DéFI dénonce la décision du Gouvernement wallon !
Réforme des provinces DéFI dénonce la décision du Gouvernement wallon !
Conseil général : La Charte de DéFI approuvée !
Conseil général La Charte de DéFI approuvée !